Archives de catégorie : Voir

Billets sur des films de fiction, des documentaires, …

Une réalisation d’histoire publique : l’exposition Mon archive du féminisme

Pour la seconde année consécutive, l’université d’Angers organise au mois de mars le « mois du genre ». Lancé par des enseignants-chercheurs de l’université d’Angers et porté par le programme de recherche GEDI (Genre et discriminations sexistes et homophobes) ainsi que par la mission égalité de l’université, c’est un mois entier qui est consacré à la thématique du genre à travers différents supports et au prisme de plusieurs disciplines. Théâtre, danse, conférences, colloques ou encore expositions viennent rythmer le mois de mars. Après s’être intéressée à l’antiféminisme et au masculinisme l’année passée, la thématique fédératrice de l’édition 2018 est le féminisme.

Continuer la lecture de Une réalisation d’histoire publique : l’exposition Mon archive du féminisme

« Et pendant ce temps Simone Veille! » : Retracer la condition féminine des années 50 à nos jours à travers un format ludique: un pari réussi

    Dans la petite salle du théâtre La Comédie Bastille, se joue quatre soirs par semaine une comédie pour le moins atypique sur l’histoire des droits des femmes. “Et pendant ce temps Simone Veille”, fait salle comble presque tous les soirs et a déjà attiré plus de 30 000 spectateurs, si bien que le spectacle se joue désormais dans deux théâtres parisiens. Cet engouement s’explique par le format et le ton choisi par la metteuse en scène Trinidad, un ton qui se veut léger et humoristique, proche du théâtre de boulevard pour parler de l’évolution de la condition féminine des années 50 à nos jours. Ce spectacle a un but pédagogique, elle le définit comme un “devoir de mémoire” et souhaite par ce biais montrer et transmettre à quel point les acquis des femmes sont récents, fragiles et acquis de haute lutte. Le spectateur est ainsi invité à voyager de génération en génération avec trois lignées de femmes, représentatives de leur époque et de leur classe sociale. Tout le long du spectacle, un personnage extérieur nommé Simone intervient et s’adresse directement au public pour rappeler et expliquer les droits, les événements et les dates importantes de l’histoire des droits des femmes.

 

    La première scène emmène le spectateur dans les années 50 où trois femmes discutent dans un  jardin public. Toutes trois femmes au foyer, mais issues de classes sociales différentes leurs préoccupations et leurs aspirations demeurent aux antipodes. Par exemple, pour Marcelle et Giovanna, les personnages de l’ouvrière et de la petite bourgeoise, la place et le rôle de la femme consiste à s’occuper du foyer et des enfants. Lorsque France, celle qui incarne la classe bourgeoise, leur parle partage des tâches domestiques, accès à une profession sans l’autorisation du mari, divorce, avortement, intérêt pour la politique et qu’elle brandit sous leur yeux Le Deuxième Sexe de Simone de Beauvoir, ses interlocutrices ne se sentent pas du tout concernées par toutes ces questions. Ce spectacle montre avec justesse le clivage qu’il pouvait y avoir entre les classes sociales sur les questions d’émancipation des femmes, et sur la constitution d’un féminisme quasi exclusivement bourgeois.

La seconde scène se passe dans les années 70, moment clé dans l’histoire du féminisme avec les grandes luttes du MLF (Mouvement de Libération des Femmes) pour le libre accès à la contraception et l’avortement. Enfin les deux dernière scènes représentent les années 1990 et 2000, les femmes accèdent lentement à des postes à responsabilités, elles sont “émancipées” mais ces années sont l’occasion de parler des diktats de l’apparence imposés aux femmes et de la question du voile qui fait polémique.

Le spectacle se clôt en musique, sur un bel hommage à Simone Veil, accompagné d’images illustrant son parcours et de son discours à l’Assemblée Nationale en 1974 où elle défend la proposition de loi relative à l’IVG.

Continuer la lecture de « Et pendant ce temps Simone Veille! » : Retracer la condition féminine des années 50 à nos jours à travers un format ludique: un pari réussi

Autour du film « Le vent se lève » de Ken Loach (The wind that shakes the barley, 2006)

L’année cinématographique 2006 a été marquée par la diffusion d’un saisissant film de Ken Loach dédié aux turbulentes années de la lutte d’indépendance irlandaise (1919-1921). Son film « Le vent se lève » (The wind that shakes the barley) a proposé une lecture des années du conflit anglo-irlandais selon une optique, chère au réalisateur, qui met l’accent sur les enjeux politiques, voire de classe, de la lutte indépendantiste et de la guerre civile.Célébration pour le centenaire de l'Insurrection de Pâques à Dublin en 2016

Continuer la lecture de Autour du film « Le vent se lève » de Ken Loach (The wind that shakes the barley, 2006)

Retour sur … le dimanche des étudiants de l’UPEC au Musée de Cluny – Musée National du Moyen-Âge

Le 4 décembre dernier, dix-huit étudiants en histoire se sont faits les médiateurs du Musée de Cluny – Musée National du Moyen-Âge. Une moitié d’entre eux suit le parcours Art & Patrimoine de la L3, l’autre le parcours professionnalisant Histoire publique du M2. Ce partenariat s’inscrit dans les objectifs des deux formations puisque qu’il s’est agi pour les premiers de s’initier à l’histoire de l’art médiéval et au monde des musées et pour les seconds de mettre en œuvre les techniques de diffusion de l’histoire auprès d’un large public acquises au cours du semestre. Après avoir visité le musée, choisi chacun une œuvre et travaillé avec Anne-Sophie Grassin du service culturel et Florence Margo-Schwoebel du service de la documentation, les étudiants ont pendant tout l’après-midi présenté avec un grand dynamisme et un sens didactique certain le résultat de leurs recherches aux 1898 visiteurs qui ont franchi les portes du musée ce jour-là.

Voici ce que les étudiants, les équipes du musée et les enseignants ont retenu de cet après-midi qui prouve une nouvelle fois que l’université hors les murs est un enrichissement pour tous.

Continuer la lecture de Retour sur … le dimanche des étudiants de l’UPEC au Musée de Cluny – Musée National du Moyen-Âge

Médiateurs d’un jour au Musée de Cluny !

Ce dimanche 4 décembre 2016, de 13h30 à 17h30, les étudiants du Master Histoire publique dévoileront  aux visiteurs du Musée national du Moyen-Âge les mystères de ses plus beaux trésors et leur en livreront les clés de lecture. Neuf étudiants du parcours Art et patrimoine de la L3 Histoire de l’UPEC participeront aussi à cet après-midi.

Tous ont choisi des œuvres qui les ont particulièrement touchés dans le musée. Ils en ont préparé la médiation avec le service de la documentation et le service des publics du Musée national du Moyen-Âge. L’entrée est libre et gratuite.

Où ?

Musée de Cluny – musée national du Moyen-Âge

6 place Paul Painlevé

75006 Paris

Quand ?

Dimanche 4 décembre, de 13h30 à 17h30