Expositions vues et commentées

Les archives de l’Année terrible

Pour la première fois, le ministère des affaires étrangères ouvre son centre d’archives aux visiteurs à l’occasion de l’exposition « Diplomatie en guerre. 1870-1871 au prisme des archives diplomatiques ».

« L’objectif de cette exposition est de présenter des archives diplomatiques à un large public », explique Isabelle Nathan, commissaire de « Diplomatie en guerre ». En effet, le Centre des archives diplomatiques de la Courneuve abrite des documents habituellement consultés par les chercheurs (dépêches, traités, notes, correspondances…) et n’est pas initialement dédié à la présentation d’expositions. Pour présenter l’histoire de la guerre de 1870-1871 à travers ses collections, le centre s’associe avec le musée d’art Paul Éluard de Saint-Denis, qui prête notamment l’œuvre qui ouvre le parcours : la carte drolatique du caricaturiste Paul Hadol. Emblématique de l’époque, cette carte de l’Europe représente les pays du continent et belligérants du conflit sous les traits de personnages ou d’animaux !

Déterminante dans l’histoire européenne, la guerre qui oppose la France à la Prusse a été quelque peu éclipsée de la mémoire collective par la surexposition des deux guerres mondiales. Pour la remettre en lumière, l’exposition adopte plusieurs points de vue issus de sources diverses : archives du quai d’Orsay, correspondances privées, revues de presse… L’occasion de découvrir ou de redécouvrir ces deux années charnières à travers le regard de chaque acteur du conflit.

Marie Fontaine

A voir :
« Diplomaties en guerre. 1870-1871 au prisme des archives diplomatiques » du 14 septembre 2022 au 13 janvier 2023 au centre des Archives diplomatiques du ministère des affaires étrangères, La Courneuve (93).

Visites guidées : https://exploreparis.com/fr/99-les-archives-diplomatiques.html

 


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
mariekarineschaub (21 février 2023). Expositions vues et commentées. Histoire publique. Consulté le 16 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/pod1


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.