Expositions vues et commentées

 Sur les traces archéologiques Afghanes

À l’occasion du centenaire de la Délégation archéologique française en Afghanistan (DAFA), le musée Guimet revient sur la riche histoire archéologique de ce pays.

 

 

Pays montagneux aux vastes plaines arides, l’Afghanistan est longtemps fantasmé par l’Europe. Archéologues, ethnologues, photographes et écrivains ont tenté de capter ses trésors aussi bien visibles qu’enfouis sous terre. Depuis 100 ans, des découvertes prestigieuses ont été réalisées et ce, malgré une situation politique instable, récemment aggravée par le retour des talibans au pouvoir en 2021.

Au cœur de cette exposition, un choix scénographique pertinent : chaque objet issu de fouilles est systématiquement accompagné de photographies ainsi que d’explications plus larges sur l’histoire du pays et de ses cultures plurielles. Depuis 1922 et la signature de la Convention sur la concession à la France du privilège des fouilles archéologiques en Afghanistan, la DAFA, créée à cette occasion, détient le droit exclusif de prospecter et de fouiller sur l’ensemble du territoire. Partagés entre les deux États, les objets présentés enrichissent aussi bien les collections du musée Guimet et que celles du musée national d’Afghanistan.

En 1952, la DAFA se renouvelle et laisse davantage de place aux attentes afghanes. Il s’agit alors de doter le pays de structures archéologiques nationales, de former des spécialistes mais également de préserver son patrimoine architectural et archéologique, soumis aux pillages et aux destructions. Au fil des décennies, la rigueur de ces travaux se précise, avant d’être ralentie par les guerres civiles qui ravagent la région des années 1980 au début des années 2000.

Après la défaite des talibans en 2001, la coopération internationale renaît et le patrimoine devient un des axes forts de la diplomatie occidentale. De nombreux monuments sont restaurés et des sites de fouilles sont aménagés. L’exposition « Ombres et légendes » qui se tient au musée Guimet jusqu’au 6 février 2023 offre un vaste panorama des recherches archéologiques menées ces dernières décennies en insistant sur la richesse du patrimoine afghan sur lequel la menace pèse toujours.

Gillian Tilly

A voir :
« Afghanistan, ombres et légendes » au Musée national des arts asiatiques-Guimet du 26 octobre 2022 au 6 février 2023.

 


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
mariekarineschaub (21 février 2023). Expositions vues et commentées. Histoire publique. Consulté le 16 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/pod1


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.