Expositions vues et commentées

Une Invention de caractèreS

Ancêtre des polices d’écriture actuelles, la typographie Garamond déroule à la bibliothèque Mazarine l’histoire de ses origines humanistes, de son créateur et de sa postérité.

 

 

 

Times new roman, Arial, Calibri… Parmi ces nombreuses polices qui connaît encore le Garamond ? Née à la Renaissance, héritière d’une révolution humaniste de l’écrit, diffusée dans toute l’Europe par l’imprimerie, et fondue de la main d’un homme qui lui laissera son nom à une lettre près, cette typographie est la matrice de toutes les autres. Mise à l’honneur par la Bibliothèque Mazarine jusqu’au 30 décembre 2022, elle se dévoile, au fil d’ouvrages, de documents et d’objets. L’exposition s’illustre par la densité de son récit historique, et par la rareté de certains éléments de sa collection, tel que des poinçons d’origine de caractères Garamond(s) prêtés par l’Imprimerie nationale.

Se déployant sur deux salles à parcourir librement, l’exposition De Garamont aux Garamond(s) se découpe en trois parties. La première plonge le visiteur dans les expériences d’écritures humanistes qui précédent le Garamond au XVe siècle. Entre rejet du style gothique et réemploi des minuscules caroline et des capitales romaine, des figures comme Nicolas Jeanson et Alde Manuce créent une nouvelle calligraphie que des commandes royales introduisent en France sous le règne de François Ier. La deuxième partie éclaire en profondeur la vie et l’œuvre considérable de Claude Garamont, fondeur et imprimeur de caractères français. Des années 1530 à sa mort en 1561, les nombreuses polices qu’il produit sont remarquées et diffusées, faisant de la typographie Garamont une référence européenne. S’intéressant à la postérité de ces caractères, la troisième partie relate enfin le relatif oubli qui les touche avant leur retour en grâce à l’époque contemporaine. Modifiée et transformée jusque dans son orthographe, la typographie Garamon… redevient une écriture privilégiée, que ce soit avec un T ou avec un D.

Martin Pierre

A voir :
« De Garamont aux Garamond(s) : Une aventure typographique », du 30 septembre au 30 décembre 2022 à la Bibliothèque Mazarine, Paris.

 


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
mariekarineschaub (21 février 2023). Expositions vues et commentées. Histoire publique. Consulté le 16 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/pod1


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.